Action 6.2 : Conservation et restauration des
MILIEUX TOURBEUX ET PARA-TOURBEUX

Une tourbière est une zone humide colonisée par la végétation et caractérisée par un sol constamment saturé d'eau stagnante ou peu mobile. Les micro-organismes responsables de la décomposition et du recyclage de la matière organique sont privés de l'oxygène nécessaire à leur métabolisme, provoquant l'accumulation de la litière végétale sous forme de matière organique mal ou non décomposée : la tourbe.

Ces écosystèmes uniques abritent une biodiversité variée jouant un rôle essentiel dans le cycle de l'eau, mais ils ont subi d'importantes dégradations provoquées par les activités humaines. Leur superficie en France a diminué de moitié en 50 ans.

 

Cette activité cherche à freiner cette tendance par différentes actions concrètes :

- lutter contre la dynamique ligneuse, notamment les espèces autochtones ;

- réduire la fréquentation de ces milieux fragiles, et identifier les autres facteurs de pression ;

- définir une méthode de suivi de l'état de conservation des tourbières.

Si les résultats sont probants, l'activité tentera de définir une typologie de tourbières à l'échelle des Pyrénées, et de mettre à jour des indicateurs de conservation.
 

Pour ce faire, les sous tâches suivantes seront mises en oeuvre :
□ Capitalisation des expériences et diagnostics des sites avant travaux de restauration
o Analyser des types d’enjeux rencontrés et recherche d’expériences parmi les partenaires pour optimiser les modalités techniques et opérationnelles à mettre en oeuvre
- Elaboration de fiches de renseignement par tourbières explicitant notamment la localisation, la superficie, la justification de la restauration, le calendrier du chantier et les organismes intervenants
- Partage des fiches dans la plateforme développée en GT3
- Analyse des fiches et hiérarchisation des sites sur lesquels des problèmes se posent et où un traitement s’avère nécessaire

o Définir ou adapter une méthode commune permettant d’effectuer un suivi de l’impact de la gestion (état zéro et évaluation).
- Organisation d’un séminaire de travail visant à :
 arrêter les sites choisis
 partager les expériences en termes de restauration de ce type de milieux et les modalités techniques et opérationnelles de travaux
 définir la méthode d’évaluation
□ Restauration des milieux tourbeux et para-tourbeux
o Réalisation d’un inventaire ante-évaluation (« état 0 ») des sites sélectionnés faisant l’objet de travaux de restauration
o Réalisation des travaux de restauration
Exemple 1 : engager des actions pour lutter contre la dynamique ligneuse, notamment liée aux espèces non autochtones, qui menace aujourd’hui certains sites tourbeux en menant des coupes.
Exemple 2 : gérer la fréquentation de certains sites tourbeux dégradés par une canalisation et information adaptée aux publics
- Echange et définition autour d’une méthode partagée et d’indicateurs d’évaluation des sites tourbeux (évaluer l’état initial, suivre les évolutions post-travaux),
- Planification et réalisation des travaux
- Evaluation et capitalisation des expériences
o Rédaction d’une fiche travaux visant à synthétiser les actions réalisées et à les présenter aux autres partenaires du projet GREEN (capitalisation de l’expérience menée/acquise)
Il est important de souligner les types de tourbières que les partenaires ont identifiée dans la phase de remontée des enjeux et des milieux prioritaires. Il s’agit ici des bas-marais alcalins (tourbières basses alcalines), des tourbières de transition, des bas-marais acides, des Tourbières hautes à peu près naturelles et des gazons riverains arctico-alpins.

Cela vous intéresse ? Apprenez-en davantage dans la section Documentation !

Liste des documents correspondants à l'action 6.2

  • Le Séminaire...

Le compte-rendu 

 

Les interventions d'experts :

                                  1. Le diagnostic                                                                                         2. L'intervention

3. L'évaluation

 

 

 

 

 

 

  • Grille de sélection de sites-pilotes...

  • Stratégie coordonnée d’intervention, à appliquer sur les sites sélectionnés en 5.2...

Méthodologie pour la gestion des milieux
agro-pastoraux en faveur de la biodiversité -

démarche commune

 

Pour en savoir plus sur les autres actions du milieu lacustre et tourbier (action 6), c'est ici !

Si au contraire vous voulez découvrir les différentes actions du projet GREEN, c'est par ...

Vous savez déjà quelle autre action GREEN vous intéresse ? Cliquez directement sur l'icône de votre choix...

icona prat.png
icona bosc.png

Diagnostic éco-pastoral par la méthode Mil’Ouv

Guilhem DESSAILLY

Projet LIFE Soilmontana

Luc EPELDE

Projet LIFE Regen Farming

Nerea MANDALUNIZ

Gestion des milieux pastoraux par le pâturage 

Sarah MIHOUT

 
 
 

Impact sur la richesse de la flore et la valeur pastorale de l’ouverture des pâturages par le feu et les moyens mécaniques

Mark TAÜLL

Suivi de la flore après écobuages et débroussaillages
de landes à fougère aigle et genêts

Pierre GASCOUAT

Catherine BRAU-NOGUÉ